Blog

5 conseils pour surveiller votre e-reputation

Au jour d’aujourd’hui, tout se trouve sur Google que ce soit chercher une université où s’inscrire ou l’achat d’un vélo. Si nous avons la possibilité de presque tout faire sur le net, trouver des informations personnelles sur une personne en particulier n’est pas si compliqué que ça, que ce soit votre fiancé ou votre patron. C’est pour cela qu’il faut veiller à sa réputation en ligne, il suffit d’un commentaire déplacé ou d’une vieille photo publiée il y a des années de cela pour tâcher votre notoriété en ligne mais aussi dans la vie réelle. Tutela Digitale vous propose quelques simples conseils pour veiller sur votre e-reputation.

1. Savoir qui on est sur internet

Ecrire votre nom ou surnom sur Google donc un controle régulier de ce qui peut apparaître sur le moteur de recherche, pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Ce genre d’action porte un nom bien précis: egogoogling. Pour veiller à votre réputation en ligne il suffit de quelques petites actions.
Pour monitorer votre notoriété de manière plus approfondie, il existe divers services:

  • Google Alert

Service gratuit fourni par Google qui vous permet seulement en insérant votre adresse mail et un mot-clé, d’être avverti par mail par Google qui vérifie si de nouveaux liens ou commentaires apparaissent en lien avec le mot-clé fourni. En cliquant sur ce lien vous trouverez le service.

  • My Activity 

Un autre service gratuit mis à disposition par Google, ce dernier permet de découvrir comment vos données sont gérées sur internet. Cela consiste en une ligne du temps où toutes vos activités faites sur Google sont indiquées (Youtube, Gmail,…). En ayant une vision claire des activité faites, My Activity vous permet de les éliminer ou de les désactiver pour ne pas les rendre publiques. En cliquant sur ce lien vous trouverez le service

  • Tutela Digitale  

Si vous manquez de temps pour vérifier par vous-même votre réputation en ligne, contactez Tutela Digitale à : info@tuteladigitale.it, nous vous informerons tous les mois si des contenus négatifs à votre égard sont publiés

 

2. Surveiller vos données personnelles

Grâce à certaines mesures préventives, vous pouvez protéger les informations qui vous concernent et empêcher les données importantes concernant votre identité, vos intérêts, etc. de circuler sur le web …
Modifiez régulièrement vos mots de passe et n’utilisez pas toujours les mêmes, car le déchiffrer pourrait signifier accéder facilement à tous les portails que vous utilisez.
Naviguez en mode incognito à partir d’un PC et d’un téléphone mobile. De cette façon, vous ne fournirez pas aux moteurs de recherche des cookies et des informations liées à vos recherches sur le Web. Chaque navigateur a les paramètres pour ouvrir les onglets de navigation privée.
Soyez prudent lorsque vous utilisez une connexion sans fil dans des lieux publics. Dans ce cas, désactivez le partage de fichiers et la découverte du réseau. Ces deux fonctionnalités rendent les fichiers accessibles à toute personne connectée au même réseau. N’entrez pas de codes personnels (mots de passe, codes bancaires, données, e-mails) lorsque vous vous trouvez sur des réseaux non sécurisés ou inconnus.
Vous aurez certainement reçu un e-mail d’une banque, E-Bay ou PayPal, avec une indication des liens à cliquer ou des pièces jointes à ouvrir. Ce phénomène est appelé hameçonnge est très dangereux. Dans 99% des cas, il s’agit d’une arnaque visant à capturer vos données personnelles. Si vous voulez en être sûr, renvoyez l’e-mail à la banque qui pourra confirmer si elle est fausse ou non.

Ne donnez pas votre carte de crédit / numéro prépayé et votre code CVC / CVV à des sites Web inconnus. Lors de vos achats en ligne, assurez-vous que le site Web est fiable et que le site a des critiques positives. Installez également un antivirus mis à jour et assurez-vous que le pare-feu est activé pour bloquer tout vol d’informations.

3. Eliminer les contenus négatifs sur Google

Si des articles de journaux font référence à une vieille affaire judiciaire vous concernant, vous pouvez demander la suppression de l’article sur internet grâce au Droit à l’Oubli si 2-5 ans se sont écoulés. En effet il n’est pas nécessaire faire recours à un avocat, Google a mis en place un formulaire très simple dans lequel il est possible de faire une requête d’élimination. Cependant que 44% des demandes faites sont exécutées. Si votre demande a été refusée vous pouvez toujours contacter Tutela Digitale à l’adresse : info@tuteladigitale.it qui vous aidera dans votre démarche .

 

4. Etre moins présent sur les réseaux sociaux

Ce qui ne veut pas dire s’éliminer de tous les réseaux sociaux mais être attentif quand vous les utilisez que ce soit Facebook, Instagram, LinkedIn,Twitter,… Les réseaux sociaux sont la source la plus facile pour obtenir  des informations sensibles. Ces dernières sont utilisées pour fournir des informations sur vos hobbies pour qu’après il y ait une campagne de pubblicité ciblée.
Supprimez régulièrement vos données: nettoyer votre chronologie, éliminez les cookies, les fichiers et les sites de plug-in. Il est importat de ne pas fournir au moteur de recherche des informations sur nos recherches en ligne.

5. Contrôler aussi votre entreprise

Pour les multinationales, l’e-reputation est tout aussi importante que pour une PME. Si vous êtes à la tête d’une entreprise grande ou petite qu’elle soit, vous devez faire attention à ce qu’il se dit sur internet, il suffit de quelques faux pas pour détruire une réputation (commentaires négatifs…) et cela peut être très rapide. Cela conditionnera aussi vos futurs clients sur l’achat de vos produits.

Les utilisateurs sont les premiers à publier des contenus positifs ou négatifs, la majorité des gens préfèrent écouter l’avis d’un autre utilisateur plutôt que de l’entreprise qui lui fournit un service.

 

Linkiller

Via S. Vitale, 23 - 40124, Bologna - BO
Tel: 051 236835 - info@linkiller.com
P.IVA 03367541202

LinKiller è un prodotto di Tutela Digitale